ARP, Un atelier de réfléxion partagée

Nous sommes un groupe d’éducateurs – chercheurs,  formés à l’animation de moments philo de type ARP notamment avec Michel Sasseville philosophe canadien,  et qui ont déjà mis en place  de nouvelles pratiques  : ateliers philo, cafés philo, ciné-philo,  philo pour enfants…

Il s’agit  de pratiquer déjà entre nous, membres de l’atelier, une réflexion « philosophique », avec rigueur mais sans prétention…et de favoriser de diverses et multiples  façons la pratique de la philosophie de 5 à 95 ans!

Nous suivons  en cela les recommandations de l’UNESCO concernant les nouvelles pratiques de la philosophie :

En vue de la promotion d’une Culture de la Paix, de la lutte contre la violence … le fait que les enfants acquièrent très jeunes l’esprit critique, l’autonomie à la réflexion et le jugement par eux-mêmes, les assure contre la manipulation de tous ordres et les prépare à prendre en main leur propre destin.”

Yersu Kim Directeur, Division de la Philosophie et de l’Ethique, UNESCO 1999-

 

Nous nous situons dans l’héritage de Matthew Lipman…philosophe américain qui dans les années 60 a contribué efficacement à « dépoussiérer » l’enseignement de la philosophie en repensant son approche.

Avec de nombreux philosophes et non des moindres, nous disons:

« Il n’est jamais ni trop tôt ni trop tard pour philosopher » (ÉPICURE)

« Je suis ami de Platon, mais plus encore ami de la Vérité! » (ARISTOTE)

« Aristote a dit… » (argument d’autorité) est le plus faible des arguments (THOMAS D’AQUIN)

 » On ne peut apprendre la philosophie, on ne peut qu’apprendre à philosopher  » (KANT)

Enjeux de nos pratiques :

Construire une culture de paix, développer une éducation citoyenne dans nos ateliers :

Apprendre à penser par et pour soi même avec les autres , à sortir de la simple opinion, à nous exprimer clairement en argumentant, à écouter et respecter les autres,  à nuancer notre point de vue, à le maintenir ou à le changer après l’avoir confronté à celui des autres …

C’est forcément apprendre à devenir plus attentif, plus critique, et plus créatif, qualités très importantes dans la vie en société, où il s’agit pour construire une démocratie de devenir petit à petit un acteur éclairé!

Cela signifie tout un travail :

  • Un travail d’écoute, on a tout intérêt à écouter l’autre.
  • Un souci de clarté et de concision, on doit apprendre à se faire comprendre.
  • Une réflexion partagée sur les supports et les modalités de fonctionnement de nos ateliers ( conduits le plus souvent en co-animation): on explore le « comment » en ouvrant les « possibles »

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *